Les droits en matière de formation

La santé est une discipline  qui évolue sans cesse. Les nouvelles technologies dont l’imagerie par exemple, permettent des diagnostics toujours plus précoces et pointus, mais aussi les données biologiques, les nouvelles molécules médicamenteuses, la robotique pour de nouveaux actes,etc….
De part ces avancées perpétuelles, les professionnels de santé voient leurs métiers et leurs pratiques se modifier, se simplifier ou se complexifier.  Cela nécessite une adaptabilité et une mise à jour de leurs connaissances et de leurs compétences  pour accompagner leurs patients.
Dans le cadre de votre activité libérale vous pouvez prétendre à 3 modes de financement pour compenser votre perte de ressource dû à votre absence.

1- DPC ou Développement Professionnel Continu

La Haute autorité de santé a mis en ligne une fiche en mars 2019 sur « Développer la qualité dans le champ, sanitaire, social et médico-social »

Elle stipule: « Il s’adresse à l’ensemble des professionnels de santé et il constitue une obligation quel que soit le mode d’exercice. »

Les programmes de formations sont dispensés par des organismes inscrits et répondant aux normes qualités qu’exige ODPC.  Les thèmes proposés répondent à un domaine de santé publique, pour permettre une meilleure prise en charge des patients.

Ces formations sont gratuites dans la limite d’un plafond. Vous devez ouvrir votre compte personnel qui vous suivra tout au long de votre carrière.

Au terme  de la session, vous recevrez une indemnité de pertes de ressources selon les modalités fixés lors des négociations conventionnelles.

2Nous cotisons par le biais de cotisation URSSAF au Fond d’Indemnisation des professionnels libéraux (FIFPL)

Chaque année le FIFPL émet la liste des  thèmes  qui rentrent dans le cadre de la prise en charge.

Ceci nous permet ensuite de financer certaines actions de formations. Vous devez au préalable créer via internet votre compte. 

  2 choix se proposent :

  • Suivre une formation gratuite,non indemnisée et dispensée par un organisme agréé par le FIFPL.
  • Faire une demande de prise en charge pour financer   les frais pédagogiques d’une formation longue telle qu’un Diplôme Universitaire.

3- Dans le cadre de notre exercice libéral nous avons une autre source de financement qui est associé à notre qualité de chef d’entreprise, il se concrétise par un Crédit d’impôt

Si vous souhaitez suivre une formation non prise en charge par les 2 autres organismes ( ex :Hypnoanalgésie, aromathérapie…), et sous réserve de la financer vous pourrez  percevoir un crédit d’impôt dans la limite d’un plafond de 40H SMIC horaire.

 Pour cela lors de votre bilan annuel, remplissez le CERFA dédié.

  ODPC FIFPL CREDIT D’IMPÔT
DROIT   OBLIGATOIRE FACULTATIF FACULTATIF
FINANCEMENT GRATUIT (financé par les tutelles) COTISATION URSSAF ANNUELLE  CERFA  n° 15448*03
ELIGIBILITE Créer son compte Créer son compte Nombre d’heures passées en formation (dans la limite de 40 heures par année civile)  X  par le taux horaire du Smic  année en cours
FORMAT Présentielle ou FOAD*  ou Mixte   Présentielle courte ou longue (Diplôme universitaire par exemple) ou FOAD   Présentielle ou FOAD ou Mixte  
INDEMNISATION  Voir  fiche DPC Non Indemnisée Non Indemnisée

 Je vous invite à consulter les différents sites pour aller plus loin dans les prises en charges.  ODPC et FIFPL ont créé des tutoriels pour ouvrir vos comptes, cependant certains organismes de formation vous accompagneront dans ces démarches.

Chacun peut trouver la formation qui lui convient ( lieux, temps dédié…) il suffit seulement de le vouloir et pourquoi pas partir entre collègues ou amis pour partager des beaux moments de convivialité en France ou à l’étranger. Les échanges sont toujours sources d’enrichissement.

Bonnes formations 🙂

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter